Orgue de chœur de Triors


L'église, avec sa généreuse acoustique, demandait un instrument tout en douceur.

De plus, le chant grégorien devait être soutenu et jamais dominé par l'orgue. 

Ces paramètres exigeants ont déterminés la pression de l'instrument, le type de bourdon et sa taille. 

Les moines possédait un orgue du Facteur Atterton , provenant de l'église méthodiste de Walton on the Naze (Essex). 

Notre atelier a donc décidé de conserver le buffet, le sommier et la mécanique. 

Tous les jeux romantiques (4 au total) sans grand intérêt, ont été remplacés par des tuyaux neufs. L'orgue a donc pris une orientation baroque. 

Après restauration totale de tous les organes mécaniques et du sommier, la pression a été modifiée et la composition retenue a été la suivante :

Bourdon 8 - Flûte bouchée 4 - Basse de Flûte 2 - Dessus de Flûte 2 - Dessus de Nasard

Tous les tuyaux sont à forte teneur en plomb, les tuyaux bouchés sont à calottes soudées. La basse de 8 et la basse de 4 sont en bois, récupérées du bourdon existant après réharmonisation. Le tempérament n'est pas égal, et tempéré de façon à rendre toutes les tonalités utilisables.

_ _
Bourdon 8 + Flûte 2
bourdon

Bourdon 8 + Flûte 2

Bourdon + Flûte 4 + Flûte 2

Bourdon + Flûte 4 + Nasard

Bourdon 8 + Flûte 2 + Nasard

Bourdon 8 + Flûte 2 + Nasard

Dessus petit cornet

Flûte 4 + Flûte 2 + Nasard

Flûte 4 + Flûte 2 + Nasard

Flûte 4

Flûte 4